Dimanche de la Trinité – 16 juin 2019

2019 06 16 Dimanche Trinité. (Prov. 8, 22-31 // Ro. 5, 1-5  // Jn. 16, 12 – 15)

Il nous arrive dans nos échanges de parler du vivre ensemble, de l’éducation, et de bien d’autres choses et d’exprimer nos convictions ou même notre foi. Est-ce que nous évoquons la Trinité ? Sans doute pas très souvent, ou même jamais ! Qu’en dit la bible ? Trinité, le mot n’est jamais prononcé ! La préoccupation était d’abord et avant tout  de parler du Dieu unique dans un monde où fleurissaient un bon nombre d’idoles et de divinités. Et puis ce n’est pas avec des définitions que nous pouvons nous approcher de Dieu. C’est bien avec des paroles qui sont des témoignages. Nous avons reçu un témoignage avec la 1ère lecture de ce dimanche de la trinité, un passage du livre des proverbes (ancien testament). Les proverbes qui, comme les psaumes, se sont d’abord transmis oralement, devenant petit à petit des convictions. Ces proverbes nous transmettent des approches de ce Dieu unique et bienveillant, dont le peuple juif faisait l’expérience dans son histoire. La Sagesse, nous l’avons entendu, elle est faite pour Dieu, inséparable de Dieu, elle est comme une source de l’activité humaine, depuis toujours, avant même l’apparition de la terre ; et voila qu’elle parle ! Nous sommes bien au delà de ce que nous appelons la sagesse humaine ! On ne parle toujours pas de ‘trinité’ mais on peut déjà y voir comme une approche de Celui dont parle saint Jean au début de son évangile, le Sauveur attendu, le Christ : « au commencement était le Verbe, la  Parole de Dieu ; Dieu, né de Dieu, en lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes. » Au commencement : la Sagesse ; au commencement ; Christ, Parole de Dieu. Un jour l’apôtre Philippe demandera à Jésus : « montre-nous le Père » ; et Jésus lui répond : « je suis avec vous depuis si longtemps . . .  qui me voit, voit le Père, je suis dans le  Père et le Père est en moi » (Jn 14,7). Dieu est relation, communion, amour d’un Père qui aime son Fils et d’un  Fils qui aime son  Père ; et leur relation, leur Esprit déborde, faisant naître le monde créé, la sexualité de l’homme et la femme pour aimer. Mystère de Dieu Trinité !

Avec l’évangile d’aujourd’hui, c’est Jésus qui, un peu avant sa mort qu’il sent prochaine, dit à ses disciples : « j’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter ; quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière.»

Tout ce qui reste aux apôtres et disciples et donc à nous mêmes, à découvrir, sera le travail de l’Esprit de Dieu en chacun de ceux qui prennent le chemin du Christ.

Esprit du Père et du Fils permets que nous devenions capables d’aimer d’un amour trinitaire, que nous soyons acteurs de nombreuses fraternités, témoignant que l’amour du Dieu unique, de Dieu-Trinité a bien été répandu sur notre terre.                (Henri)

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.