7ème Dimanche de Pâques – 2 juin 2019

2019 06 02, 7ème de Pâques C (Ap. 22, 12-14.16-17. 20 / Act. 7, 55 / Jn.17, 20-26)

Il y a trois jours nous fêtions l’Ascension. A quelle image nous renvoie ce mot ascension ? Monter au ciel, près de Dieu le Père, séparé des apôtres, Mais nous entendions les anges leurs dire : pourquoi restez-vous là à regarder le ciel ? C’en était fini pour eux de cette présence de Jésus avec qui ils avaient marché, avec qui ils avaient parlé. Mais ce n’était pas fini de la découverte qu’ils avaient à faire. Ce n’était pas une finale, cela allait devoir être un commencement. « Je suis avec vous jusqu’à la fin des temps,» leur avait dit Jésus, ils allaient avoir à découvrir le sens de ces deux mots ; « avec vous ». Jésus au ciel, ce n’est pas une séparation ; le ciel n’est pas un lieu mais bien une présence autre ; nous connaissons bien l’expression loin des yeux, près du cœur. « Le ciel veut bien dire une communion nouvelle avec celui que l’on ne peut plus tenir entre nos bras. » C’est bien une présence nouvelle et pas une illusion !

C’est bien ce dont nous témoigne le diacre Étienne, quelques temps après la mort-résurrection de Jésus ;  le voila arrêté pour sa fidélité à Christ ; il est condamné après un procès monté de toute pièces avec de faux témoins pour l’accuser de mensonges et de blasphèmes ; et il meurt en priant : « Seigneur Jésus reçoit mon esprit, ne leur compte pas ce péché ! » Oui Jésus est venu sans tarder. Étienne est devenu ce témoin du Christ ressuscité, faisant de sa vie une offrande ; « ma vie nul ne la prend, c’est moi qui la donne », avait dit Jésus. Étienne peut reprendre ces paroles à son compte, comme nous pouvons les reprendre à notre tour en nous mettant sur le chemin de l’oubli de nous-mêmes pour aimer ; comme Étienne, comme Jésus, nous pouvons prendre notre vêtement de Ressuscité. Étienne, comme nous-mêmes pouvons accomplir cette prière de Jésus ; « Père je ne te prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi. » Croiront en moi : seront en pleine adhésion avec tout ce que j’ai été pour eux, pour chacun, une vie donnée par amour ; pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, en chacun, et que moi aussi je sois en eux, en toi qui maintenant écoute.

En lui est la source pour étancher toutes les soifs dont notre monde souffre.

Amen, viens Seigneur Jésus !                                                                         (Henri)

 

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.