Ascension – 30 mai 2019

Ascension (Act.1,1-11 / Heb 9, 24-28 ; 10, 19-23 / Lc 24, 46-53)

Devant leurs yeux, il s’éleva. Essayons d’être attentifs aux mouvements que bien des passages de la bible nous invitent à regarder. Nous avons en mémoire le passage du livre des Nombres (21, 8) où Moïse est face au peuple dans le désert ; ceux-ci crient contre Dieu leur lassitude de cette vie qui n’est pas une vie, et devant ces serpents venimeux qui les attaquent. Moïse sur le conseil de Dieu va lever  sur une perche l’image d’un serpent, et ceux qui sont mordus le regarderont et ne mourront pas. Le regard levé, c’est un regard de foi, de confiance en Dieu. Saint Jean dans son évangile(3,14) nous rapporte le dialogue de Jésus avec Nicodème ; il lui dit que pour entrer dans le royaume de Dieu, il faut naitre d’en haut et « comme Moïse a élevé le serpent dans le désert, il faut que le Fils de l’Homme soit élevé afin que celui qui croit ait en lui la vie éternelle » ; Jésus a bien été élevé en se donnant sur la croix, et cela, lié à une promesse : « vous allez recevoir une force, le saint Esprit viendra sur vous, vous serez mes témoins … jusqu’aux extrémités de la terre. Et tandis que les apôtres le regardaient, il s’éleva » ; Jésus s’en allait pour désormais être présent autrement.

S’élever c’est une expression qui est employée de différentes manières ; certains veulent s’élever dans la hiérarchie, ce peut être pour servir, ou pour bien d’autres raisons. La question à nous poser est bien : « qu’est-ce que l’on veut élever ? »

Des parents, des grands parents des enseignants, des éducateurs veulent ‘élever bien’ les enfants, les éduquer, les construire en faire des hommes, les croyants ajoutent :

à l’image de l’homme Jésus ; des objectifs, pour lesquels il faut lever la tête !

On veut aussi élever le niveau de vie qui souvent est vraiment trop bas financièrement mais aussi culturellement ; cela a été et reste, pour une part, une volonté des gilets jaunes ; niveau de vie qui inclue : réaliser un avenir sécurisé et fraternel pour nos enfants, avenir pour lequel nous avons tous nos responsabilités, y compris, développer encore notre sens politique pour agir et voter. Dans l’Évangile de Jean, Pilate pour présenter aux juifs Jésus couronné d’épines, leur dit : « voici l’Homme ».

L’Homme, c’est toi Jésus, le ressuscité, le Fils du Père, le Serviteur, le don de Dieu !

C’est vers toi, vers toute ta vie qu’au moment où tu échappes à nos regards il nous faut lever les yeux, tourner nos cœurs et nos mains avec espérance, pour te recevoir. (Henri)

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.