5ème dimanche du Carême – 7 avril 2019

2019 04 07 Homélie 5ème dimanche carême C

Vous avez pu remarquer que le logo du CCFD a changé depuis quelques semaines : deux mains tiennent le monde,  comme une mère et un père tiennent et protègent leur petit enfant appelé à grandir, en lui apportant chaleur, affection et éducation ; mais sans oublier que ces deux mains peuvent aussi être utilisée par certains pour maltraiter, étouffer, étrangler ; pour cela que le logo est accompagné des mots « terre solidaire » ; à ces deux mots sont liés ceux qui ont accompagnés  nos dimanches de carême, mots du livret de carême du CCFD :  Paix, Justice, Fraternité, Humanité, Espérance. Ces mots, ils sont comme le vêtement qu’a porté le Christ, sa tunique, dont nous sommes invités à en faire nous aussi notre vêtement ; nous sommes le corps du Christ et invités à le devenir. Aujourd’hui nous avons entendu la manière nouvelle, pour ses contemporains, avec laquelle Jésus se situe pour entrer en relation avec la femme accusée d’adultère par quelques hommes ; non plus en appliquant strictement une loi mais en y mettant beaucoup d’humanité : sa manière à lui d’incarner la justice et la bonté du Père, un vêtement nouveau ! « Voici que je fais une chose nouvelle, elle germe déjà, ne la voyez-vous pas ? » nous disait le prophète Isaïe…

Solidaires ici et là-bas. Vaincre la faim, toutes les faims, ‘l’homme ne vit pas seulement de pain’ ! Faim de comprendre notre monde, éclairer les questions que nous portons en nous-mêmes et pour lesquelles nous sentons notre impuissance ; voir clair sur cette question de la pédophilie, toute les questions que doit se poser notre Église et notre société. Quelle attitude avoir au-delà de la seule condamnation ? Bien d’autres questions : la faim dans le monde,  ceux qui n’ont pas de quoi se loger et de vivre ici, en notre pays ; fin de la trêve hivernale, la double peine ! ?

Qu’y a-t-il, encore à améliorer, à convertir et dans la société et dans notre vie en Église ? La rencontre vécue à saint Julien, il y a une semaine,  avec le permanent régional du CCFD nous faisait bien sentir l’importance de pouvoir échanger en fraternités sur tout ce qui se passe : inégalités, injustices, là-bas et ici, mais aussi sur les nombreux signes d’espérance ; découvrir comment nous pouvons nous informer, nous ouvrir, nous sensibiliser, découvrir les possibilités, les moyens réels, que nous avons, pour faire de notre terre une Terre solidaire. A nous de jouer !

Seigneur, nous t’en prions, mets-nous à l’écoute de ton  Esprit Saint.

Recent Posts

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.